0
Group
6.60
millions de tonnes de marchandises
0
Group
14.00
km de canal
0
Group
2.00
écluses
0
Bitmap
23.00
ponts
0
Group
13000.00
panneaux photovoltaïques
0
Group
-2000.00
camions dans bruxelles par jour
0
Group
-96000.00
tonnes de CO2 par an
0
Group
300.00
entreprises
0
Group
9000.00
emplois (directs et indirects)

Le Port ce sont plus 9000 personnes qui y travaillent de manière directe ou indirecte. Autant de tranches de vies et d’expériences qui créent la vie, la dynamique du Port.

Nous souhaitons leur donner la parole. Donner un visage à nos clients et à nos métiers à travers une série témoignages, de portraits qu’ils soient éclusiers, capitaine, grutier, ingénieur, CEO d’une grande entreprise ou ouvrier…

Tous font le Port, comme autant de facettes d’un même et unique joyau. Tous sont à la base d’une magnifique aventure, et qui sans eux, n’existerait pas.

#Peoplemaketheport

Qu’il s’agisse de starts up ou d’entreprises multinationales, plus de 300 concessionnaires sont heureux d’être ancrés dans le domaine portuaire, mais le Port de Bruxelles, c’est aussi autant de lieux de détente, de loisirs, de berges, de pistes cyclables. Le Port de Bruxelles offre à toutes et tous un monde de possibilité économique, de loisirs et de sport respectueux de l’environnement.

Tous les lieux "loisirs"
Tous les lieux "business"

AnversCharleroiGRAND-PLACEBASILIQUEDE KOEKELBERGHEYSELATOMIUM QUARTIEREUROPÉENSTADEANDERLECHTGARE DU NORDGARE CENTRALEGARE DU MIDISTADE BAUDOUINPORT SUDPORT AVANT-PORT

Si vous aussi, vous vous posez des questions sur le Port, n’hésitez pas à nous les faire parvenir. Les meilleures d’entre elles seront traitées ici et sur nos réseaux sociaux !

Validation
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.

Sur les voies navigables également, il existe des limitations de vitesse, ou vitesses de navigation, que les conducteurs doivent respecter. Ces vitesses dépendent du type de navire et varient également en fonction de la voie d’eau. Sur le canal maritime reliant Bruxelles à l'Escaut, par exemple, la vitesse maximale de navigation se situe entre 8 et 20 km/h.

Ces limitations de vitesse ne sont pas inutiles. En effet, si les bateaux naviguent trop vite, ils provoquent des vagues importantes qui peuvent endommager les quais, les berges ou les autres bateaux. La navigation à vitesse réduite est également plus durable, plus économique et plus sûre pour tous les utilisateurs de la voie d’eau !

Un bassin est un endroit où la voie d'eau est plus large et où les bateaux peuvent charger et décharger leur cargaison et stocker leurs marchandises sur les terrains le long de la voie d’eau. Pour tirer le meilleur parti des sites dans un environnement urbain, nous essayons de regrouper les terrains autant que possible.

Par exemple, un fournisseur de sable et de gravier sera situé à côté d'une centrale à béton, ce qui permet une plus grande efficacité dans l'utilisation des sites.

Les noms des bassins ne sont pas non plus choisis au hasard. Ils font presque tous référence à d'anciens gouverneurs de la province de Brabant qui, à leur tour, ont également présidé le conseil d'administration du port à une époque révolue. C'est ainsi que les messieurs Emile Béco et Auguste Vergote ont donné leur nom aux bassins que vous voyez aujourd'hui 😉

D’autres questions sur le port et ses activités ? Posez-les dans les commentaires !

Les bateaux qui passent par le port de Bruxelles n'ont pas d'horaires fixes. Ils sont affrétés par les différentes sociétés actives dans le port en fonction de leurs besoins et de leurs flux logistiques. Il y a aussi les bateaux qui ne font que passer par Bruxelles, sans s'y arrêter, et qui constituent le trafic de transit.

En moyenne, ce sont entre 20 et 30 bateaux qui visitent le port tous les jours. 

La tendance européenne d'une flotte intérieure composée de bateaux aux capacités de plus en plus importantes fait aussi qu'on peut finalement transporter plus de marchandises avec moins de bateaux. Cette hausse des tailles des bateaux n'est pas un problème pour notre avant-port maritime, aux capacités d'accueil très appréciables pour un port intérieur. 

C'est une autre histoire si on veut aller vers Charleroi car la taille des écluses limite la taille des bateaux au gabarit dit "européen", limité à 80 mètres de long pour une capacité maximale de 1350 tonnes. Ce qui représente tout de même la capacité de plusieurs dizaines de camions et donc un bénéfice direct pour notre environnement et notre qualité de vie!

Qu’est-ce que vous aimeriez encore savoir sur le Port et nos activités ? Faites-le-nous savoir dans les commentaires !